Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 22:03

ce samedi a été bien rempli, à 15h début d'une visite des passages couverts animés par trois jeunes comédiens.

 

Dario Moreno l'air du Brésilien de la Vie Parisienne d'Offenbach

 

 

Du boulevard des Italiens vue sur le Sacré-Coeur de Montmartre. 

 

 

1-IMG 2764

 

1-IMG 2762

 

1-IMG 2763

 

1-IMG 2768

 

Les belles verrières du passage des Princes, Il fut le dernier passage couvert édifié à Paris à l'époque d'Haussmann.

 

1-IMG 2770

 

1-IMG 2769

 

1-IMG 2772

 

1-IMG 2774

 

  Les façades typiques des immeubles haussmanniens.

 

1-IMG 2779

 

Un peu d’histoire….
Le passage des Panoramas est le plus ancien passage couvert parisien. Il est situé entre la Bourse de l’Opéra. A l’époque, l’idée de la construction de ce passage a été inspiré des gravures orientales représentants les souks. Pour permettre aux parisiens de se promener, de se montrer et de faire des achats à l’abri des intempéries et surtout sans se salir. Rappelons qu’à l’époque, les trottoirs et les égouts n’existaient pas !

Il fut ouvert au public en 1799 à  l'emplacement de l'ancien hôtel de Montmorency-Luxembourg. Le nom de panoramas provient d’une attraction (ancêtre du cinéma) par l’exposition de panoramiques. Un Américain William Thayer, armateur américain que le gouvernement français avait indemnisé après la perte de ses navires, a acheté ce passage après la révolution française.  Il y fit construire à l’entrée principale du Boulevard Montmartre, 2 grandes tours dans lesquelles étaient exposées des panoramiques. Le succès fut immédiat et l’affluence des mondains ne manqua pas.  

 

1-IMG 2781

 

 

 

1-IMG 2782

 

Le Théâtre des Variétés viendra s’adosser au passage en 1807.
En 1816, on y expérimenta pour la première fois l’éclairage au gaz. 

 

1-IMG 2783

 

La fenêtre de la chambre où vécut Stendhal, la façade aurait bien besoin d'être restaurée...

 

1-IMG 2790

 

Un des plus anciens cafés.

 

1-IMG 2795

 

1-IMG 2796

 

1-IMG 2797

 

Le passage des Panoramas deviendra un endroit à nouveau très fréquenté durant la période au cours de laquelle Offenbach connaîtra son heure de gloire au théâtre des Variétés. Le passage des panoramas est un passage privé à usage public. Il est inscrit au monument historique par arrêté du 7 juillet 1974.
Sa longueur est de 133 mètres et sa largeur de 3.20m.

L'entrée du passage sur le boulevard Montmartre. 

 

 

1-IMG 2798

 

En face le passage Jouffroy. Le XlXème siècle a sculpté les rues de Paris de manière insolite en ménageant entre les artères en plein air des passages couverts plein de charmes et de surprises. La mode était au lèche-vitrines à l’abri des intempéries. Dieu merci, la capitale a conservé quelques-unes de ces galeries désuètes, car si on en dénombrait 137 en 1828, il n'en reste que 24 de nos jours.
Véritables réseaux de boutiques d’un autre âge sagement alignées sous les verrières et qui promettent d’authentiques trouvailles. Ils attendent le promeneur curieux, romantique et musardeur pour une balade entre lèche-vitrines, shopping et " détente ".

 

1-IMG 2799

 

1-IMG 2800

 

Tout le monde chante !!!

 

 

1-IMG 2802

 

Chopin n'a jamais séjourné à l"hôtel Chopin.

 

1-IMG 2808

 

1-IMG 2811

 

Le musée Grévin donne dans le passage Jouffroy.

 

1-IMG 2817

 

1-IMG 2819

 

1-IMG 2806

 

1-IMG 2820

 

Le passage tient son nom de Monsieur Verdeau, l'un des promoteurs du passage et actionnaire de la société du passage Jouffroy, par ailleurs inventeur du système de location de linge aux hôtels et meublés.

 

1-IMG 2821

 

Situé en retrait, le passage Verdeau a toujours souffert de la comparaison avec les passages qu'il prolonge et est longtemps resté déshérité. C’est pourtant l’un des plus clairs, possédant une haute verrière en arête de poisson et un dessin néoclassique épuré.

 

1-IMG 2823

 

Fin de la visite pour Plomo !!!

 

1-IMG 2826

 

1-IMG 2827

Partager cet article

Repost 0
Published by plomo-et-moi - dans Visites
commenter cet article

commentaires