Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 20:53

Le Centre Pompidou présente la première rétrospective majeure consacrée, en Europe, à l’oeuvre de Jeff Koons prenant pour la première fois la mesure complète de l’oeuvre de l’artiste américain, de 1979 à nos jours.
Sculptures et peintures, venues du monde entier, composent cette rétrospective dont le parcours chronologique met en évidence les différents cycles du travail de l’artiste, depuis les premières oeuvres conçues dans une veine héritée du Pop art, aux oeuvres actuelles dialoguant avec l’histoire de l’art.
Jeff Koons est devenu l’un des artistes contemporains les plus importants tout en demeurant parmi les plus controversés. Depuis 35 ans, il explore de nouvelles approches du « readymade » et de l’appropriation, jouant de la lisière entre culture des élites et culture de masse, poussant les limites de la fabrication industrielle et changeant le rapport des artistes au culte de la célébrité comme aux règles du marché.

reflet dans le "Rabbit"

 

dossier14-2015 4280-002

 

 

dossier14-2015 4258

 

 

dossier14-2015 4280-001

 

dans Wikipedia : Après des études au Maryland Institute College of Art de Baltimore, Jeff Koons s'installe en 1976 à New-York. Il devient courtier en matières premières à Wall Street afin de financer sa production artistique. Ses œuvres sont réalisées dans un atelier, situé à Chelsea, près de New York, avec plus de 100 assistants. Il ne réalise aucune œuvre lui-même, mais impulse des idées qu'il fait exécuter par ses collaborateurs professionnels.

Son Inflatable Rabbit, lapin gonflable réalisé en inox  en 1986, et ses Balloon Dogs ont aujourd'hui considérés par les plus grands collectionneurs, dont François Pinault comme des œuvres emblématiques de la fin du XXe siècle. L'art de Jeff Koons peut être considéré comme le point de rencontre entre plusieurs concepts : les ready-mades de Marcel Duchamp , les objets du quotidien démesurés de Claes Oldenburg , l'appropriation de l'objet plus qu'humain  d'Arman  et le  pop art  d'Andy Warhol  ; l'artisanat d'art et l'imagerie populaire. L'iconographie qu'il utilise est un catalogue de la culture populaire, non seulement américaine, mais aussi mondiale.

Il s'approprie des objets et essaie de comprendre « pourquoi et comment des produits de consommation peuvent être glorifiés ». Tout au long de sa carrière, il a utilisé toutes sortes d'articles populaires, des aspirateurs et des ustensiles électroménagers enfermés dans des caisses de plexiglas et éclairés de néons d'abord, puis des ballons de basket en suspension dans des aquariums (grâce à l'aide du Dr  Richard Feynman  lauréat du prix Nobel de physique , puis des bibelots rococo  des souvenirs de bazar (lapins gonflables, bergères ou petits cochons en sucre,Michael Jackson , enfin et surtout des jouets et des objets intimement liés à l'enfance.

En 1991, il épouse  l'actrice porno Ilona Anna Staller, dite La Cicciolina,  avec qui il réalise des œuvres provocatrices qui le font connaitre du grand public. Le couple divorce en 1994, deux ans après la naissance de leur fils Ludwig. La séparation est empoisonnée par de longues batailles juridiques, concernant notamment la garde de l'enfant, initialement donnée à Koons et plus tard transférée à la mère.

 

dossier14-2015 4309

 

 

dossier14-2015 4349

 

dossier14-2015 4262

 

 

dossier14-2015 4404

 

 

dossier14-2015 4381

 

dossier14-2015 4393

 

dossier14-2015 4389-001

 

Partager cet article

Repost 0
Published by plomo-et-moi - dans Visites
commenter cet article

commentaires